Zoomsurlafrance

un regard sur notre belle france

La Camargue

La Camargue n’est pas une région administrative mais une région naturelle située dans les départements du Gard et des Bouches-du Rhône plus exactement dans le Delta du Rhône. Cette zone française humide s’étend sur plus de 150 000 hectares et classée réserve de biosphère et parc naturel régional. En effet, la Camargue possède une très grande richesse tant sur le niveau de la flore que sur le niveau de la faune.

Nous la connaissons surtout pour ses chevaux, ses taureaux, ses flamants rose et la culture du riz. Il existe de nombreuses façons de la découvrir que ce soit en calèche, en vélo, à pied, à cheval ou en bateau par exemple. C’est une région vraiment à visiter tant pour son patrimoine naturel que ses traditions. Alors voici quelques pistes de choses à y découvrir surtout pour les amoureux de nature.

Les Marais du Vigueirat est une réserve naturelle nationale de 1 200 hectares située non loin d’Arles. Vous pourrez y découvrir sa faune notamment ses 300 espèces d’oiseaux dont des hérons, des canards par exemple. Vous pourrez aussi voir des tortues cistude, des rainettes méridionales, des lézards verts par exemple. Vous trouverez également 5 élevages de taureaux et de chevaux camarguais. Au niveau de la flore, vous y verrez une multitude d’espèces rares dont 24 espèces protégées Pour découvrir toute cette réserve, vous pourrez le faire à pied notamment à travers les sentiers de randonnée de l’étourneau. Ces derniers sont composés de 4 sentiers, le 1er étant celui des cabanes qui consiste à un parcours sur pilotis sur 500 mètres et qui possède 8 cabanes ludiques, pédagogiques et interactives Elles vous permettront de mieux comprendre la nature. Le second est le sentier de Palunette, qui a une distance de 2,5km. Vous longerez le canal du Vigueirat et vous y découvrirez les différents paysages de la Camargue. Durant votre parcours, vous aurez un observatoire de faune pour y voir les différentes espèces d’oiseaux. La visite de ce sentier est guidée et donc vous y aurez également des explications sur les plantes et leur utilisation. Le sentier ethnobotanique s’étend sur un hectare et où s’y trouve 5 milieux qui sont la roselière, la costière, la montille, la sansouïre et la ripisylve. Et à à travers des haltes scénographiques, vous permettront d’obtenir des informations sur les plantes et leur usage. Enfin le dernier est le sentier éco-futé, qui a pour mission de vous sensibiliser sur le développement durable et l’éco-responsabilité notamment en vous expliquant l’utilisation de panneaux solaire thermiques et photovoltaïques, des toilettes sèches par exemple. Sachez, qu’il vous sera aussi possible de découvrir ces Marais du Vigueirat en calèche, à cheval ou en vélo selon vos désirs.

marais-du-vigueirat-arles-1336757046

(Photo crédit:ici)

87461

(Photo crédit:ici)

La réserve Nationale de Camargue La Capelière fut ouverte en 1979 et s’étend sur 13 000 hectares faisant d’elle l’une des zones humides les plus grandes d’Europe. Il s’y trouve 237 espèces d’oiseaux protégés dont des butor étoilé, des cigogne blanche, des martin pêcheur, que vous pourrez observer à partir d’un des 4 observatoires présents dont deux disposent de télescopes. En étés vous y verrez des hérons bihoreau, des échasses blanches, des rousserolles. En hiver, il y a des canards souchet, des bécassines des marais et en période de migration des bécasseaux et des canards entre autres. Par ailleurs, pour découvrir les paysages camarguais, il vous suffira d’emprunter le sentier de 1,5 km aménagé et où se trouve les fameux observatoires. La Capelière possède également un centre d’information sur la nature, une exposition permanente sur la Réserve de Camargue, une site archéologique et une boutique naturaliste.

marais_capeliere_02.04.2015_sb_4_site

(Photo crédit:ici)

observatoire_marais_sud_640px

(Photo crédit:ici) Observatoire

Le domaine de la Palissade s’étend sur une surface de 702 hectares. Il dispose 307 espèces végétales dont 3 sont protégées sur le plan national et 7 sur le plan régional, 244 espèces d’oiseaux dont 167 protégés, 58 espèces de poissons. Pour le visiter, il existe des sentier de randonnées sans guide si vous êtes moins de 10. Mais à partir de 10, vous pouvez demander de faire la visite du domaine avec un animateur et à partir de 25 personnes, cette présence est obligatoire. Tout d’abord, il y a le sentier « le Clos d’argent », qui fait 1,5 km aller-retour. Vous y verrez des panneaux vous expliquant l’écologie camarguaise, un observatoire, une tour panoramique de 8 mètres. Vous traverserez la pipisylve, sansouïre, jonchaie et le marais. Autre sentier, celui de la « Baisse Claire » de 3km aller-retour, qui là aussi vous permettre de traverser plusieurs paysages tels le marais, la roselière, jonchaie entre autres. A noter, la présence d’un observatoire non loin du marais. Et les sentiers « La Sableuse » et » « La Grande Palun » sont un circuit de 7 à 8 km, qui eux aussi vous permettra de découvrir ses différents paysages. A noter également, que vous pourrez visiter ce domaine à cheval et ce depuis 1999.

Domaine-de-la-palissade-PHB.cz

(Photo crédit:ici)

Le parc ornithologique du Pont de Gau se situe à Sainte Marie de la Mer et s’étend sur 60 hectares. Il dispose de 7 km de sentiers pour le découvrir avec des aires de pique-nique. Pour chaque sentier, il vous faudra compter entre 1 heure et 1h30.Ainsi, vous aurez différents types de paysages tels que des étangs, des roselières, des pelouses, des sansouïres, des marais. Et vous pourrez contempler et observer la faune sauvage composée d’oiseaux sédentaires ou migrateurs tels que des flamands roses, des hérons, des cigognes, des aigrettes, des canards, des échassiers par exemple.

heron0030b

(Photo crédit:ici)

La réserve naturelle de Scamandre possède comme toutes les autres des milieux divers tels des prairies, marais, sarouïres. Elle tient sa réputation de par la présence de ses oiseaux tels que les 9 espèces de hérons présentes en Europe et des Ibis Falcinelle. Pour visiter, cette réserve, il existe plusieurs sentiers allant de 5 mètres à 4km dont un de 1km sur pilotis. De plus y sont également organisées des activités de sensibilisation à l’environnement. Mais ce n’est pas tout, dans l’ancienne bergerie, vous y verrez des expositions, des vidéos et une boutique spécialisée. Enfin, sachez, qu’il est possible d’y avoir des visites guidées si vous êtes en groupe. Vous la trouverez dans le Gard non loin du hameau Gallician et entre les communes de Vauvert et Saint-Gilles. Par ailleurs, elle longe l’étang de Scamandre.

le-centre-de-decouverte-du-scamandre-offre-sur-215-ha-une_602990_510x255

(Photo crédit:ici)

la-reserve-naturelle

(Photo crédit:ici)

L’étang du Fangassier est l’étang à voir en Camargue pour la simple raison, que c’est le seul endroit de France où viennent s’y reproduire les flamands roses un des symboles même de la Camargue. C’est pourquoi, des sorties découvertes y sont organisées afin de vous permettre d’admirer l’une des plus grandes colonies de Flamands roses d’Europe avec ses 10 000 couples. Vous le trouverez non loin d’Arles dans les Bouches du Rhône.

étang-du-Fangassier-reserve-camargue

(Photo crédit:ici)

95e9b87e-f71e-4200-89ac-55ea64a04b60

(Photo crédit:ici)


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*